For friends all around the world

Salut à tous et bienvenue sur ce blog, élaboré en parallèle à l'émission de radio Amnésia diffusée tous les mardis de 21 à 22h sur C'rock radio (cf premier post et liens) et consacrée pour l'essentiel au mouvement postpunk ainsi qu'aux autres genres musicaux qui y sont associés (coldwave, gothique, synthpop, Ebm....).
Notez bien que chaque émission (rapidement présentée ici) est téléchargeable, et n'hésitez pas à laisser un commentaire, merci!

Hi everyone and welcome on this blog, developed in parallel to the radio show Amnesia, brodcasted every Tuesday from 21 to 22h on C'rockradio (please, see the first post and links) and devoted mainly to the postpunk movement and other genres associated (coldwave,gothic, synthpop, Ebm ....).

An English translation of each post (which is often the opening of the radio show) is available near the French one (often just after the link required to download each show). Please, don't hesitate to leave a comment! Thanks.

jeudi 6 octobre 2011

A tribute to Bauhaus


Pour débuter ce nouveau chapitre d’Amnesia, chapitre consacré comme annoncé la semaine dernière à Bauhaus, non pas le tout premier enregistrement du groupe, mais celui qui figure sur la très belle compilation « Natures mortes », compilation éditée à l’origine à destination du seul marché japonais, et censée proposer un éventail du catalogue du label 4AD, dont Bauhaus, justement, fut la première signature. Ce morceau, "Rose Garden Funeral of Sores" rend bien compte, à mon sens, de ce que pouvait proposer le groupe à cette époque, à ce moment de son existence. 




Tout a commencé en 1978 dans un lycée de Northamptonshire, en Grande-Bretagne. C’est là, en effet que naquit Bauhaus, sous l’impulsion de Peter Murphy et sur les cendres de The Craze, le groupe des frères Kevin et David Haskins (ce dernier prenant par la suite le pseudonyme de J.) et de Daniel Ash. Ce sera Bauhaus 1919, en référence  au mouvement architectural d’avant-garde fondé à Weimar cette année-là. Selon le dessein de son fondateur, tous ceux qui participaient à l'édification d’un bâtiment devaient être pénétré des principes du maître d'oeuvre et créer en harmonie avec lui, la partie complétant le tout pour tout embrasser en une seule forme.
Cette démarche sera celle du groupe, ainsi que la playlist de l'émission vous le fera sans doute entendre.  

Cette playlist sera la suivante: 
-Rose Garden Funeral of Sores (Natures Mortes – Still Lives)
-Bela Lugosi’s dead (version du maxi 45t)
-In the flat Field (In the flat Field)
-The Man with x Ray Eyes (Mask)
-Third Uncle (The Sky's gone out)
-Stygmata Martyr (Press the Eject and give me the Tape)
-Lagartija Nick (Burning from the Inside)
-Cornwall Stone  par Dali’s Car
-Burning Sky par Tones on Tail
-So alive par Love and Rokets
-Endless Summer of the Damned (Go away white)

Bon téléchargement et bonne écoute!


Lien de téléchargement pour la quatrième émission:Amnesia - T1 - Chap.4 (ok!)

To start this new chapter of Amnesia, chapter number 4, dedicated as announced last week to Bauhaus, not the first recording of the group, but the one on the beautiful compilation "Still Life", compilation edited originally only for the Japanese market, and meant to offer a range of 4AD label's catalog, of whom Bauhaus, precisely, was the first signature. This song, "Rose Garden Funeral of Sores", is according to me a good example of what the group could offer at that time, at this time of its existence.





It all started in 1978 in a school in Northamptonshire, Great Britain. Bauhaus is born there, led by Peter Murphy,  on the ashes of The Craze, the group of the brothers Kevin and David Haskins (who will take the pseudonym of David J.) and Daniel Ash. This will be Bauhaus 1919, referring to the architectural movement of avant-garde  founded in Weimar precisely that year. According to the intention of its founder, all those who participated in the construction of a building should be imbued with the principles of the supervisor and create in harmony with him, each part completing the whole thing in order to make a single form.
This process will be one of the group,  as the playlist of the show  will let  you probably hear.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire