For friends all around the world

Salut à tous et bienvenue sur ce blog, élaboré en parallèle à l'émission de radio Amnésia diffusée tous les mardis de 21 à 22h sur C'rock radio (cf premier post et liens) et consacrée pour l'essentiel au mouvement postpunk ainsi qu'aux autres genres musicaux qui y sont associés (coldwave, gothique, synthpop, Ebm....).
Notez bien que chaque émission (rapidement présentée ici) est téléchargeable, et n'hésitez pas à laisser un commentaire, merci!

Hi everyone and welcome on this blog, developed in parallel to the radio show Amnesia, brodcasted every Tuesday from 21 to 22h on C'rockradio (please, see the first post and links) and devoted mainly to the postpunk movement and other genres associated (coldwave,gothic, synthpop, Ebm ....).

An English translation of each post (which is often the opening of the radio show) is available near the French one (often just after the link required to download each show). Please, don't hesitate to leave a comment! Thanks.

jeudi 8 mars 2012

A first minimal show






« Who's Really Listening » par Mark Lane,  extrait de la compilation « The Minimal Wave Tapes: Volume One », pour ouvrir ce nouveau chapitre d’Amnesia, chaptire n°20 consacré, comme annoncé la semaine dernière par S-H-M, à la Minimale Wave en tant que mouvement ou tout du moins appellation pour un genre musical. Cela nous amènera donc à parler également du label éponyme créé par Veronika Vasicka pour promouvoir ce genre. Pour concevoir la playlist de cette émission, je me suis inspiré des principales compilations éditées par ledit label (cf liens)  et la discographie de S-H-M (cf liens aussi...) nous servira par ailleurs de fil conducteur. J’ai également trouvé nombre de précieux renseignements dans une  interview de Veronika, interview parue en Août 2010 sur le site web Hartzine.
Le terme de « Minimal wave » est apparu il y a peu de temps et touche à ce qu’on référençait précédemment sous les termes de Synthpop, Techno pop, ou Minimal Electronic, et ce essentiellement selon l’année de production ou l’origine géographique des groupes. Ceux-ci enregistraient alors  leur musique sur cassette ou vinyle qu’ils distribuaient souvent eux-mêmes et leur musique était faite avec des synthés et des boîtes à rythme et restait fidèle aux sons artificiels au lieu de tenter de les faire disparaître. Selon Veronika, en effet,  « ces groupes n’ont jamais essayé d’utiliser les synthés afin d’imiter les groupes pop mainstream de cette période. Cependant il est vrai que certaines structures de chansons sont similaires à celles de la pop. On obtient ainsi une new wave très épurée», ainsi que les titres qui suivent vont sans doute vous le faire entendre.

La playlist de cette émissions sera la suivante: 
-Who's Really Listening  (Mark Lane)
-Radiance  (Oppenheimer Analysis)   
-Electric Girls in Heaven (S-H-M)
-Schizophrenic Freddy (The Neon Judgement)
-Automatic I (Absolute Body Control)         
-Mike 16 (S-H-M)  
-Care (SS-Say)  
-I hear the bells (Danton's voice)
-Mike 71 (S-H-M)
-Second time is different (Asmodaeus)           
-Hade (Vita Noctis)           
-Demo 112 (S-H-M)
-Damaged Good (Gang of Four) ---- Pour annoncer la prochaine émission consacrée à la ville de Leeds.



Lien pour télécharger cette émission:
Link to download this show: Amnesia - T1 - Chap.20 (ok!)

"Who's Really Listening" by Mark Lane, from the compilation "The Minimal Wave Tapes: Volume One," to open this new chapter of Amnesia, Chapter No. 20 devoted to, as announced last week by SHM, to Minimal Wave as a movement, or at least, as a genre. This therefore leads us to speak also about the eponymous label created by Veronika Vasicka to promote this genre. To build the playlist of this show, I was inspired by the major label compilations edited by this label (see links) and the discography of SHM (see also links ...) will also serve as a clue. I also found many valuable informations in an interview by Veronika, interview published in August 2010 on the website Hartzine.
The term "Minimal Wave" appeared only few times ago and concerns songs that we previously referenced under the terms of Synthpop, Techno Pop, Minimal and Electronic, essentially according to the year of production or geographical origin of the bands. Those bands  recorded their music on cassette or vinyl that  they often distributed themselves and their music was made ​​with synths and drum machines, and remained faithful to artificial sounds rather than trying to make them disappear. According to Veronika, actually, "These bands have never tried to use synths to imitate the mainstream pop groups of the period. However, it is true that some song structures are similar to those of pop. This gives a very  purified new wave "as the following titles will maybe let you hear.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire